PATHOLOGIES PÉRI-APICALES

DESMODONTITE ALVÉOLAIRE CHRONIQUE

Réaction chronique asymptomatique. Conséquences au niveau du péri-apex : résorption osseuse, contenant un granulome ou un kyste. Si c’est un granulome, la suppression de la cause (grâce à un traitement endodontique) suffit à la résorption de la pathologie. Si c’est un kyste, le traitement radiculaire ne suffira pas ; il faudra en plus de la chirurgie (exérèse du kyste).

ABCÈS ALVÉOLAIRE CHRONIQUE

Aussi appelé desmodontite apicale. C’est une lésion chronique. On peut observer du pus au niveau du péri-apex. La pulpe est totalement nécrosée.

OSTÉITE CONDENSANTE

C’est l’ostéosclérose pulpo-périapicale qui a pour étiologie une pulpite chronique asymptomatique. Elle traduit l’hyperactivité du tissu osseux irrité. On peut la diagnostiquer radiographiquement (image périapicale radiodense), elle disparaît lentement après un traitement canalaire adéquat.

ABCÈS ALVÉOLAIRE AIGU

C’est une infection aiguë, sans résorption osseuse. La nécrose pulpaire est totale. L’abcès survient brutalement. Signes : sensation de dent longue, très sensible à la pression.

Did you like this? Share it!

0 comments on “PATHOLOGIES PÉRI-APICALES

Comments are closed.