APHTE

Un aphte est un ulcère superficiel douloureux de la muqueuse buccale ou d’un autre organe. Il est parfois « bipolaire » (oro-génital). Au niveau de la muqueuse buccale, il se forme la plupart du temps sur l’intérieur des lèvres et des joues, la langue, le palais, les gencives ou la gorge.

Les aphtes apparaissent le plus souvent chez un sujet apparemment « sain », de façon isolée.
Ils sont parfois précédés d’une sensation de cuisson, et guérissent spontanément.
Caractérisés par une forme arrondie ou ovale sur un fond jaune cerné d’un halo rouge inflammatoire, non indurés, ils peuvent être de très petite taille (aphtes « miliaires ») ou géants (aphtes nécrotiques de Sutton). L’aphte géant : Plus rare (1/10e des stomatites aphteuses), d’un diamètre de 5 à 20 mm voire plus, et en faible nombre (1 ou deux à la fois souvent), il est situé dans la région du palais postérieur ou en avant du pharynx. Il est plus grave, plus douloureux et dure plus longtemps car plus profond et associé à une nécrose des tissus. Il laisse souvent une cicatrice et une surinfection est possible (bactérienne ou fongique), difficile à traiter en cas d’immunodéficience (VIH, Sida…).

La guérison est spontanée en 8 à 10 jours dans des conditions d’hygiène normale, traités par des antiseptiques locaux. Si un aphte n’a pas disparu deux semaines après son apparition ou si d’autres sont apparus entre-temps, la consultation d’un praticien est fortement conseillée. Il existe de nombreux traitements traditionnels, dont ceux basés sur le vinaigre en bain de bouche. La présence de plusieurs aphtes buccaux ou génitaux est appelée « aphtose ».

Did you like this? Share it!

0 comments on “APHTE

Comments are closed.